Libera Terra

LIBERA TERRA EST LA MARQUE QUI REGROUPE LES COOPÉRATIVES qui adhèrent à « LIBERA. Associazioni, nomi e numeri contro le mafie » (Libera. Associations, noms et numéros contre les mafias), l’association fondée en 1995 par Don Luigi Ciotti dans l’intention de solliciter la société civile dans la lutte contre les mafias et pour promouvoir la légalité et la justice. Libera Terra est l’exemple d’agriculture sociale le plus avancé en Italie. Elle est constituée d’un groupe de coopératives, présentes surtout dans le sud, et permet à plus de 200 personnes de travailler, un tiers desquelles appartient à des catégories de travailleurs « défavorisés ».

La loi n° 96 de 1996 sur la réutilisation des biens confisqués à la mafia a permis aux coopératives Libera Terra de produire une force de travail et de légalité dans l’objectif de stimuler la naissance d’un circuit économique libre et juste, dans le respect des droits des travailleurs et de l’environnement. Ces terres, retirées aux mafieux, permettent à Libera Terra de proposer sur le marché certains bijoux de la gastronomie italienne : des vins de la Sicile et des Pouilles à l’huile d’olive extra-vierge (EVO), des conserves aux pâtes, le tout certifié biologique.

L’association Libera Terra Mediterraneo collabore avec d’autres associations qui s’occupent d’alimentation biologique (Alce Nero & Mielizia et la Fondation Slow Food pour la Biodiversité), de tourisme (Firmatour) et de finance étique et sociale (Banca Popolare Etica et Coopfond).